Sandrine Tessier

SANDRINE TESSIER

  • Joaillier
  • Émailleur Émailleur
  • FR Paris
    Créatrice en Haute-Joaillerie et Emailleuse d'Art
    Une joaillière honorée M.O.F. en émaillerie cela peut paraître étonnant à première vue, les deux métiers semblant être très distincts l’un de l’autre. À première vue seulement car en fait l’usage des techniques de l’émaillerie que ce soit le plique-à-jour, le champlevé, le cloisonné, s’appliquent volontiers à l’élaboration de bijoux enrichis ou non de pierres précieuses et en donne des brillances uniques et singulières. Cette rencontre entre la Joaillerie et l’émaillerie qui fonde ma vie professionnelle aujourd’hui s’inscrit dans une histoire familiale. J’ai passé mon enfance à jouer et observer mes grands-parents dans l’atelier fondée en 1954 à Limoges. Mon grand-père Henri Chéron était bijoutier et créait des pièces d’orfèvrerie émaillée ; quant à ma grand-mère Marie-Madeleine elle était miniaturiste sur émail, technique minutieuse nécessitant de maîtriser les règles du dessin et de la peinture. Sans doute est-ce durant cette enfance dans cette ambiance qu’a germé ce désir de devenir joaillière et émailleuse, désir conforté par le fait qu’à la retraite de mes grands-parents, l’entreprise familiale a été reprise par ma mère Christine Chéron-Tessier qui perpétue à ce jour le savoir-faire de mes grands-parents. Atelier labellisé depuis 2008 entreprises du patrimoine vivant, poursuivre ce savoir-faire, le maintenir un haut niveau est aussi un challenge qu’il est important pour moi et ma sœur Cécile Tessier en tant que troisième génération d’en prendre le relais. Ainsi à la suite du Lycée un bac S en poche j’ai suivi au grand dam de mes professeurs un cursus pour obtenir un CAP de bijouterie puis un CAP de joaillerie et suis entrée par la suite à la Haute école de joaillerie rue du Louvre à Paris obtenant un Brevet des Métiers d’Art des joyaux. Durant tout sur cursus, je me suis formée en parallèle, auprès de ma mère aux différentes techniques de l’émaillerie en découvrant les tours de main mais aussi les contraintes de l’émail grand feu. Diplômée, maître artisan joaillier, je suis restée dans la capitale et ai débuté ma carrière comme maquettiste (réalisation de prototypes) dessinatrice aquarelliste, créatrice de bijoux en free-lance pour des ateliers parisiens et en cumulant durant deux années une activité de décoratrice d’intérieur en tant que collaboratrice de Sarah Lavoine. En 2010 j’ouvre mon atelier rue Saint-Honoré à Paris afin de répondre à la demande de particuliers, de maisons de luxe, de collectionneurs d’objets précieux et surtout pour exprimer au mieux mon propre univers ou l’émail prend une part importante. L’émail est un produit malicieux d’un usage délicat où l’on est confronté à l’aléatoire. Le support sur lequel on dépose la poudre d’émail n’en est pas moins fantasque, dilatation, rétraction, déformation des plaques de cuivre, d’argent ou d’or peuvent jouer des tours supplémentaires.

    MON SITE VITRINE

    Je vous invite également à mieux rentrer dans mon univers et mon métier à travers mon site web http://www.sandrinetessier.fr

    OFFREZ-VOUS les joyaux

    Si vous souhaitez passer des commandes je vous invite à vous rendre sur mon site boutique. https://www.boutique-sandrinetessier.fr

    Sandrine Tessier

    Sandrine TESSIER

    http://www.sandrinetessier.fr
    rue saint honore
    75001 Paris
    FR
    SON ENGAGEMENT POUR LA FORÊT AVEC Reforest'action
    {nbTrees} ARBRES PLANTES AVEC DUODECI

    DÉCOUVRIR D'AUTRES CRÉATEURS

    Suivez nous sur les réseaux sociaux